Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 13:02

Aujourd'hui, nous allons parler des 4 éléments dans lesquels nous baignons et par lesquels nous respirons , vivons, aimons. Et le Tarot ? Le Tarot tout comme l'Astrologie se confond dans ces traditions ancestrales, il parle lui aussi d'étoiles, de planètes, de signes zodiacaux, n'associe-t-on pas l'Hermite à Saturne et au Signe du Capricorne, la Lune à la Planète Lune et au signe du Cancer et ainsi de suite !

Plongeons nous aujourd'hui dans les quatre éléments pour continuer avec les planètes dès la semaine prochaine , prenons le temps de la découverte !

LES ELEMENTS ET LES PLANETES

Ce sont les étoiles, les étoiles sur nos têtes qui gouvernent nos conditions

Shakespeare ( Le Roi Lear )

L'astrologie nous propose en fait une vision et un langage poétiques du monde. L'ami de l'astrologue, c'est le poète : la poésie est liée à la lucidité, disait Jean Carteret.

L'astrologie nous ramène aux plus vieux symboles de l'humanité, à ces archétypes dont Jung nous a si bien fait comprendre l'existence. Archétypes : structures innées qui soutendent la conscience ou encore, images primordiales inscrites au centre même de tout être humain qui vient au monde.

Cet univers de signes, d'images et de symboles, nous féconde et nous irrigue, nous permet de reprendre contact avec les couches les plus archaïques de notre psyché : l'inconscient collectif.

Puisse les éléments et les planètes vivre en nous comme autant de myriades d'étoiles qui amplifient l'écho de nos nuits et de nos rêves et faire résonner la lumière et le son de nos jours.

Les philosophes grecs

Par les quatre éléments, l'astrologie se trouve relié à la doctrine antique des philosophes grecs : Platon,Pythagore, Aristote etc... selon laquelle les divers phénomènes de la vie se ramènent aux manifestations des éléments qui déterminent l'essence des forces de la nature, celle-ci réalisant son oeuvre de régénération et de destruction au moyen des quatre éléments : L'Eau, le Feu, l'Air et la Terre.

Chacun d'eux est issu de la combinaison de deux principes primordiaux :

- L'eau procède du froid et de l'humide,

- L'Air procède de l'humide et du chaud

- Le Feu procède du chaud et du sec

- La Terre procède du sec et du froid

A chacun d'eux, est assimilé un ensemble de conditions données à la vie, et cela dans une conception évolutive où le déroulement du cycle commence avec le premier élément Eau, pour finir avec le dernier, Terre, en passant par les termes intermédiaires Air et Feu. On obtient ainsi un système quaternaire de la Nature, des tempérments et des étapes de la vie humaine : hiver, printemps, été, automne; formation, épanouissement, culmination, déclin; enfance, jeunesse, maturité, vieillesse ou encore horizon, zénith, lever et coucher du soleil.

De même, les essais ont été nombreux qui ont relié la doctrine des quatre éléments matériels aux quatre tempéraments organiques. Ainsi, Lessius, écrit dans l'Art de vivre longtemps : les songes des bilieux sont de feux, d'incendies, de guerres, de meurtres; ceux des mélancoliques d'enterrements, de sépulcres, de spectres, de fuites, de fosses, de toutes choses tristes; ceux des pituiteux, de lacs, de fleuves, d'inondations, de naufrages; ceux des sanguins, de vols d'oiseaux, de courses, de festins, de concerts, de choses même que l'on n'ose nommer.

L'homme et les quatre éléments

Les quatre éléments sont les hormones de l'imagination

Gaston BACHELARD

Par mon corps, je vis les quatre éléments : je repose sur la terre, l'air emplit mes poumons, le feu m'habite et l'eau me régénère. Que faisons-nous d'autre que de participer aux quatre éléments lorsque nous mangeons du pain, décrit dans toutes les civilisations, comme nourriture essentielle, religieuse en ce sens qu'elle relie l'homme au divin et au cosmos.

Il y a d'abord la terre dont est issu le blé, la graine qui germe et pousse; l'eau, avec laquelle la farine est pétrie; l'air, qui permet à la pâte de lever; le feu qui cuit cette pâte, la dore, la rend croustillante et achève la transformation du blé en pain.

Tout comme le pain, l'homme participe des quatre éléments.

L'EAU( Féminin - Inconscient )

Vous, les Eaux qui réconfortez

Apportez-nous la force,

La grandeur, la joie, la vision !

Extrait du RIG VEDA

L'eau est l'origine et la source de la vie. L'eau purifie, lave, régénère. Elle évoque la mer, l'océan, les sources, les rivières, les torrents, les larmes, la pluie, l'inconscient, l'énergie émotionnelle, l'action instinctive et créative.

LES EAUX DU CANCER

Eaux primordiales du monde, eaux légères et fraîches comme un sourire d'enfant, eaux qui ramènent toujours l'homme à la merveilleuse symbiose du foetus et de la mère, eaux en quête d'unité.

Eaux de l'enfance, des souvenirs, du passéoù l'on renâit toujours de la femme, eaux qui coulent et débordent sur les torrents de l'imagination.

Eaux de l'été, où l'on s'ébat, joyeux ! Vacances éternelles où le rêve prend le pas sur la réalité, où l'on rêve sa vie, et où l'on réalise parfois son rêve. Eaux d'amour et de tendresse,de compassion et de gentillesse.

LES EAUX DU SCORPION

Eaux des marécages et des étangs, eaux stagnantes où les feuilles d'automne se couchent et pourrissent, eaux lourdes et noires où la substance macère.

Eaux de mort, eaux profondes de l'inconscient où l'être cherche à se perdre pour mieux se retrouver.

Eaux de l'alchimie intérieure et de la métamorphose, qui recèlent les trésors infinis de l'être lorsqu'il a choisi la voie de la transcendance.

LES EAUX DU POISSONS

Eaux de la mer, force sacrée de l'abîme des océans. L'eau est ici à perte de vue, et nul ne songe à aborder sur la terre ferme.

Eaux qui favorisent l'abandon, la dilatation, l'inflation émotive.

Eaux immenses et fusionnelles qui donnent à l'être une dimension mystique, un sentiment d'éternité spirituelle.

Eaux qui préparent le renouveau printanier, la renaissance. Eaux de l'attente, de l'intuition, des pressentiments, du secret, de la prémonition, du mystère insondable de la vie.

LE FEU ( Masculin - Action )

Le feu est l'ultra vivant. Le feu est intime et il est universel. Il vit dans notre coeur. Il vit dans le ciel. Il monte des profondeurs de la substance et s'offre comme un amour.

Gaston BACHELARD

Le feu est chaleur, sang, rayonnement. Il évoque le soleil, l'été, l'amour, la sexualité, la vie, le coeur. Le feu est symbole de régénération, de purification, d'illumination et de création. C'est un principe actif et masculin où l'énergie vitale est en exaltation.

LE FEU DU BELIER

Etinelle première de la vie, magie de la flamme qui jaillit du frottement des pierres ou de la rencontre des corps.

Feu qui s'enflamme et se consume lui-même. Feu du printemps débutant, feu de la jeunesse et de la spontanéïté, feu de l'impulsivité qui jaillit comme l'éclair.

Feu dévastateur qui brûle et prépare le Bélier pour le combat et la guerre. Le meilleur comme le pire viennent de ce feu qui, plus que tout autre, anime l'être mais peut aussi le dévaster.

LE FEU DU LION

Feux de l'été qui se conjuguent au plurie et font resplendir la Nature. Epanouissement de la chaleur et de la lumière : ici, tout vibre et tout éclate de couleurs et de puissance !

Feu solaire qui brille, incandescent, sur la crinière de l'animal royal.

Culte du soleil, culte de l'être qui trône en majesté. Feu au coeur du zodiaue, il exprime la joie de vivre, l'ambition, l'orgueur et l'élévation.

LE FEU DU SAGITTAIRE

Feu de la spiritualité et des illuminations de l'esprit, par lesquelles l'instinct et l'ego se dépassent dans une transcendance, vers un surhumain.

Feu de l'hiver qui couve sous la cendre et se réveille au moindre souffle d'amour ou de vent. Feu du forgeron qui manie le soufflet et transforme le métal.

Feu qui entraîne l'être vers l'ailleurs, le voyage, l'étranger ou l'étrange.

Feu qui dérange et déconcerté, feu qui protège et rassure.

L'AIR ( Masculin -Mental )

L'Air tisse l'univers

Le souffle tisse l'homme

L'Air est synonyme de souffle, de vent, de respiration, de ciel, de vol et d'envol; il exprime la libération et l'interpénétration.

L'Air est le monde subtil entre le ciel et la terre, l'univers des ondes, des senteurs, des vibrations secrètes.

L'AIR DES GEMEAUX

Ici, l'air est léger, plein de bruissements et de parfums tièdes qui annoncent l'arrivée de l'été.

L'Air des Gémeaux ressemble aux courants d'air, aux mots lancés comme des points d'exclamation qui résonnent et trébuchent dans la lumière du jour.

Air ludique, imprévisible, où l'on cherche et recherche, où l'on perd et se perd, où l'on tourne et retourne. C'est le règne de la spirale et du vent tourbillonnant ! Il est passé par ici, il repassera par là !

L'AIR DE LA BALANCE

C'est un air qui se transforme peu à peu en mélodie, en notes douces et tendres qui s'égrènent sur les jours et les nuits. Menuets et sérénades, fêtes galantes où l'air brille et scintille.

Air qui exhale le parfum des dernières roses d'automne, aux formes lourdes des premières pluies. Air qui s'imprègne de l'odeur de la terre. Souffle si ténu qui arriverait pourtant à faire pencher l'un des plateaux de la balance.

On pourrait dire avec Baudelaire qu'ici tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté.

L'AIR DU VERSEAU

Fluidité immatérielle, air léger, éthéré, volatile, transparent, tout de limpidité spirituelle pour ne pas dire angélique.

L'homme se transforme en oiseau, en explorateur, qui étend sa vision jusqu'aux rives d'un futur lointain.

Air qui porte et transporte

Air qui donne et se donne.

Air d'amitié et de partage plus que de passions et d'envies.

LA TERRE ( Féminin - Réalisation )

Mon âme est pétrie de boue et de tendresse.

Rozanov, Esseulement

C'est la femme, le féminin, la Mère, la Grande Déesse, la fécondité et la matrice. Energie Yin, physique, matérielle, concrète : la terre évoque les racines, le centre, la réalité, le concret, le travail et le labeur.

LA TERRE DU TAUREAU

Substance initiale assimilée à la Terre Mère, à ses flancs larges et généreux comme ceux de l'animal, aux mamelles pleines de lait et de vie.

Terre grasse, chaude et humide, couverte de la végétation verdoyante et parfumée du printemps.

Terre d'abondance et de jouissance, terre de plaisir et de travail. La terre du Taureau est une terre d'amour dont le chant vénusien et lunaire apporte jusqu'à nos sens les parfums capiteux des premières roses de mai.

LA TERRE DE LA VIERGE

L'épi est fauché, et la terre est en exil de sa semence. Terre d'ordre mais aussi d'attente.

Terre riche du grain dont elle remplit les granges et les greniers en prévision des frimas de l'hiver. Terre nouvelle, vierge, terre du repos qui s'apprête déjà à recevoir le grain.

Terre sacrée des Mystères d'Eleusis, des cryptes profondes dédiées à Isis, Vierges Noires des cathédrales ; terre divine vouée à Marie et à ses sanctuaires. Terre des initiations, des rites millénaires, terre de la mort et de la résurrection.

LA TERRE DU CAPRICORNE

Terre hivernale, glacée et froide dans les profondeurs de laquelle s'élabore le lent et pénible travail de la végétation.

Terre de patience et d'amour, terre de la tranquillité et de toutes les certitudes où le temps a tout son temps.

Terre de prudence, d'effort et de mesure.

Terre qui connait sa force et sa vitalité, terre qui ne craint personne et surtout pas la mort.

les éléments et les planètes
Partager cet article
Repost0

commentaires

Ajoutez De L'intuition À Votre

  • : Le blog de Claude DARCHE
  • : un blog dédié à la symbolique du Tarot, à son interprétation, porte ouverte sur notre inconscient et sur la libération de notre intuition, de ce que j'appelle "l'Intelligence Intuitive " . Etre à l'écoute de soi-même permet de prendre sa vie en mains , d'en devenir le véritable auteur et acteur !
  • Contact

Recherche

Liens